Centre de beauté

L'huile d'Argan, un secret beauté bien gardé

L’huile d’Argan est une huile d’origine marocaine, utilisée depuis des milliers d’années par les femmes berbères pour illustrer leur beauté. Tirée de l’amande d’un arbre appelé argenier, cette huile est de nos jours un des incontournables dans les produits de beauté, mais aussi par ses autres vertus thérapeutiques.

L’huile d’argan : un produit de beauté incontournable

De par sa propriété cosmétique incontestable, cette huile est incontournable à cause de sa richesse en acide gras insaturé ce qui fait de lui une huile indispensable que ce soit pour l’alimentation ou pour les produits de beauté. Ainsi, elle est utilisée pour le vieillissement de la peau ou antirides, antioxydante, sans oublier ses actions nourrissantes et hydratantes. Ainsi, la peau est hyper protégée, mais aussi bien nourrie contre les sécheresses et les aléas climatiques et de la pollution. De ce fait, elle est utilisée toute l’année même dans la période estivale. Utilisable pour la peau, cheveux et particulièrement le visage. De ce fait, chaque utilisation doit respecter des règles strictes que ce soit pour le corps, pour le visage ou pour les cheveux. Cette huile est à mélanger à d’autres produits comme la beurre de karité, les masques, mais aussi pour faire du régime pour perdre du poids.

Huile d’argan et maquillage

Cette huile est utilisée dans le démaquillage, ce qui fait d’elle un produit indispensable pour pouvoir nettoyer son visage, et ce, en toute circonstance. Peu importe le maquillage qu’on utilise, l’huile d’argan est indispensable pour pouvoir soigner le visage, voire même tout le corps. En terme de maquillage, cette huile est indispensable, et ce, dans toutes les circonstances utiles qui vont être très prisées en matière de maquillage. Bref, l’huile d’argan est non seulement une huile pour pouvoir s’occuper de son visage, mais aussi de tout son corps, voire même dans l’alimentation, ce qui fait d’elle une huile incontournable dans toutes les préparations.

Laissez votre commentaire à propos de cet article